7-2 | Table of Contents


Nathalie Casemajor est professeure  au Urbanisation Culture Société Research Centre de la INRS (Institut national de la recherche scientifique, Montreal). Ses travaux portent sur les médias numériques, les pratiques culturelles et l’espace urbain. Ils ont été publiés dans les revues Media, Culture & Society, Culture et Musées, Communication & Langages et Fibreculture. Diplômée de l’UQAM et de l’Université Lille 3, elle a été chercheure postdoctorante à l’INRS (Centre Urbanisation, Culture et Société) ainsi qu’au département d’histoire de l’art et des études en communication à l’Université McGill. Elle a également travaillé comme coordinatrice dans divers collectifs citoyens et organisations culturelles.

Nathalie Casemajor Nathalie Casemajor is an Assistant Professor in the Urbanisation Culture Société Research Centre at INRS (Institut national de la recherche scientifique, Montreal). Her work focuses on culture, territories and communities as well as digital culture. She coedited the book Expériences critiques de la médiation culturelle (PUL, 2017), and she is a member of the Chaire Fernand Dumont sur la culture, the Groupe de recherche sur la médiation culturelle and the Laboratoire art et société terrains et théories (l/as/tt). She was previously an Assistant Professor at the Université du Québec en Outaouais, a Postdoctoral Fellow at McGill University (Department of Art History and Communications Studies) and a Visiting Scholar at the New York University (Department of Media, Culture and Communication).


Luc Gwiazdzinkski est géographe à l’Université Grenoble-Alpes. Directeur de l’Institut de géographie Alpine (IGA) il est responsable du Master “Innovation et territoire. Créativité et design des politiques publiques” (www/masteriter.fr) et Président fondateur du Pôle des arts urbains. Chercheur au laboratoire Pacte (UMR 5194 CNRS) il oriente ses recherches sur les mobilité, l’innovation métropolitaine et le chrono-urbanisme. Il a notamment publié L’hybridation des mondes, 2016, Elya ; Les ateliers de l’imaginaire, 2015, Elya ; Urbi et Orbi, 2010, L’Aube ; La fin des maires, FYP, 2008 ; Nuits d’Europe, 2007, UTBM ; Périphéries, 2007, L’Harmattan ; La nuit dernière frontière de la ville, 2005, l’Aube ; Si la ville m’était contée, 2005, Eyrolles ; La nuit en questions (dir.), 2005, l’Aube ; La ville 24/24, 2003, L’Aube. 

Luc Gwiazdzinkski is a geographer at the Université Grenoble-Alpes.   He has been Director of the Institut de géographie Alpine (IGA) and currently directs the Master program in “Innovation et territoire. Créativité et design des politiques publiques” (www/masteriter.fr).  He is founding President of the Pôle des arts urbains.  A researcher at the Pacte laboratory (UMR 5194 CNRS), he pursues research on mobility, municipoal innovation and what he has termed chrono-urbanism.  His published works include L’hybridation des mondes (2016); Les ateliers de l’imaginaire (2015); Urbi et Orbi (2010); La fin des maires (2008); Nuits d’Europe (2007); Périphéries (2007); La nuit dernière frontière de la ville (2005); Si la ville m’était contée (2005); La nuit en questions (editor; 2005); and La ville 24/24 (2003).


Rebecca Halliday is a PhD Candidate in the Joint Graduate Program in Communication and Culture at York and Ryerson Universities. She is also a Contract Lecturer in the MA program at the Ryerson School of Fashion. Rebecca holds an MA in Theatre Studies from York University (2011) and a BA Honours in Drama and Creative Writing from the University of Alberta (2004). Her dissertation research examines transformations in the role, structure, and representation of the fashion show in a mediatized consumer culture. Her work has appeared in the journals TranscUlturAl: A Journal of Translation and Cultural Studies and Fashion Theory: The Journal of Dress, Body and Culture and in the edited volume Building bridges in celebrity studies (WaterHill Press, 2016).

Rebecca Halliday est candidate au doctorat dans un programme d’études supérieures conjoint de Communication et Culture aux Universités York et Ryerson. Elle est également chargée de cours dans le programme de maîtrise à l’école de mode de Ryerson. Rebecca est titulaire d’une maîtrise en études théâtrales de l’Université York (2011) et d’un baccalauréat avec mention en théâtre et en écriture créative de l’Université de l’Alberta (2004). Sa recherche de thèse examine les transformations dans le rôle, la structure, et la représentation des défilés de mode dans une culture de consommation médiatisée. Ses travaux ont été publiés dans les revues TranscUlturAl : A Journal of Translation and Cultural Studies et Fashion Theory: The Journal of Dress, Body and Culture et dans le volume révisé Building bridges in celebrity studies (WaterHill Press, 2016). 


Laura Moncion is currently an MA student at the University of Toronto’s Centre for Medieval Studies working on medieval history, queer theory, and historiography.

Laura Moncion est étudiante diplômée qui travaille dans les disciplines d’histoire médiévale, de théorie queer, et d’historiographie. Elle est actuellement candidate à la maîtrise au Centre for Medieval Studies à l’Université de Toronto.


Livia Radwanski is a Brazilian freelance photographer and cinematographer based in México City. The exposure to several cultures at an early age—growing up in Brazil, Mexico, and Argentina—determined her profound interest in understanding and exploring themes that are culturally specific and how they can be transmitted and translated outside their own context. She received a BFA in Film/Animation/Video at Rhode Island School of Design in 2006. She worked at Pochron Studios, a fine art printing and retouching studio in New York City, before moving back to Latin America. Her photobook Unos Otros Méxicos I was finalist in the I International Iberoamerican Photobook Award coordinated by RM editorial in 2010 and she received honourable mention at the II Artist Book Fair coordinated by Centro de la Imagen during Fotoseptiembre 2011. Her multimedia documentary project Mérida90 was published as a book in 2012 by Tumbona Ediciones and exhibited in the collective show “Gentrification is not a lady’s name” at the Modern Art Museum in Mexico City in 2013 and in 2016 in the exhibit “Piso- Pilot: Barcelona- Mexico” at the Franz Mayer Museum. Her long-term work with the sound system community Sonideros has been exhibited in Mexico, Spain, and England and has been published in an e-book: Sonideros en las Aceras, Véngase la Gozadera. Her portraits of the Palo Alto Cooperative was exhibited in the Mexico Pavillion in the XV Architecture Biennale di Venezia: Reporting from the front.

Livia Radwanski est une photographe indépendante et cinéaste brésilienne établie à Mexico. Une exposition à plusieurs cultures dès son plus jeune âge, ayant grandi au Brésil, au Mexique et en Argentine, a façonné l’intérêt profond qu’elle éprouve pour la compréhension et l’exploration de thèmes culturellement spécifiques et pour la façon dont ils peuvent être transmis et traduits en dehors de leur propre contexte. Elle a obtenu un baccalauréat ès beaux-arts en Cinéma/Animation/Vidéo de la Rhode Island School of Design en 2006. Elle a travaillé au Pochron Studios, un studio d’impression et de retouche des beaux-arts à New York, avant de retourner en Amérique latine. Son livre de photographies Unos Otros Méxicos I a été finaliste à la 1re édition de la compétition Ibéro-américaine internationale RM Photobook Award en 2010 et a reçu une mention honorable lors de la 2e édition de la Artist Book Fair coordonnée par le Centro de la Imagen durant le festival Fotoseptiembre 2011. Son projet documentaire multimédia Mérida90 a été publié sous forme de livre en 2012 par Tumbona Ediciones et a été exposé durant le spectacle collectif « Gentrification is not a lady´s name » au Musée d’art moderne de Mexico en 2013 et durant l’exposition « Piso- Pilot: Barcelona- Mexico » au Musée Franz Mayer en 2016. Son travail de longue date avec la communauté du programme de musique Sonideros a été exposé au Mexique, en Espagne et en Angleterre et a été publié dans un livre électronique :  Sonideros en las Aceras, Véngase la Gozadera. Ses portraits de la Palo Alto Cooperative ont été exposés au pavillon de Mexico lors de la 15e édition de l’événement d’architecture Biennale di Venezia: Reporting from the front.


Jhessica Reia is a doctoral candidate in the Communication and Culture Program at the Federal University of Rio de Janeiro. She works as project manager at the Center for Technology and Society at FGV Law School and was a visiting researcher at McGill University from 2015 to 2016.

Jhessica Reia est une étudiante du doctorat en Communication et Culture dans l’Université Fédérale du Rio de Janeiro. Elle travaille comme coordinatrice de projet au Centre de Recherche sur la Technologie et la Société dans l’École de Droit de FGV (CTS-FGV) et était chercheuse invitée à l’Université McGill entre 2015 et 2016.


Katie Rochow is completing her PhD in Media Studies at Victoria University of Wellington, New Zealand. Her research focuses on the spatial dynamics of local music-making in Wellington and Copenhagen. Katie holds a Master of Social Sciences in Media and Communication Studies from Uppsala University, Sweden.

Katie Rochow effectue sa thèse en science des medias à l’Université Victoria de Wellington en Nouvelle Zélande. Ses recherches se concentrent sur les dynamiques spatiales des scènes musicales de Wellington et Copenhague. Katie a un Master en Science Sociale des Medias et de la Communication obtenu à l’Université d’Uppsala en Suède.


Jonathan Rouleau is a PhD candidate in the Department of Art History & Communication Studies at McGill University. His thesis examines the ways in which the four universities in Montreal and their student population structure, shape, and represent the cultural scenes in the city. His research interests include urban culture, popular music, and urban tourism. Jonathan is the Laboratory of Urban Culture Fellow at Salon 1861 in Montreal (IPLAI).

Jonathan Rouleau est candidat au doctorat dans le Département d’histoire de l’art et d’études en communication à l’Université McGill. Sa thèse porte sur les façons dont les quatre universités et la population étudiante à Montréal structurent, façonnent et représentent les scènes culturelles en ville. Il s’intéresse notamment à la culture urbaine, la musique populaire et au tourisme urbain. Jonathan est le boursier IPLAI du laboratoire de culture urbaine situé au Salon 1861 à Montréal.


Steven Schoen is Assistant Professor of Critical Media and Cultural Studies at Rollins College in Orlando, Florida. He studies documentary and media representations of gender and sexuality. His publications include “Making Sense Under a Midnight Sun: Transdisciplinary Art, Documentary Film, and Cultural Exchange” in Cultural Studies—Critical Methodologies and “Blackfish-ing for Buzz: The Rhetoric of the Real in Theme Parks and Documentary” in the Journal of Florida Studies. His most recent documentary, Groaning from the Soul (2016), documents the visit of Professor Carolyn Ellis and Holocaust survivor Jerry Rawicki to the Nazi death camp Treblinka where Rawicki’s mother and sister died.

Steven Schoen est professeur adjoint en études critiques des médias et en études culturelles au Rollins College à Orlando, en Floride. Il étudie le documentaire et les représentations médiatiques du genre et de la sexualité. Ses publications incluent : « Making Sense Under a Midnight Sun: Transdisciplinary Art, Documentary Film, and Cultural Exchange » dans  la revue Cultural Studies – Critical Methodologies et « Blackfish-ing for Buzz: The Rhetoric of the Real in Theme Parks and Documentary » dans le Journal of Florida Studies. Son dernier film, Groaning from the Soul (2016), documente la visite de la professeure Carolyn Ellis et du survivant de l’Holocauste Jerry Rawicki au camp de la mort nazi de Treblinka, où la mère et la sœur de Rawicki sont décédées.

Armando Silva received his PhD in Philosophy and Comparative Literature at the University of California. His dissertation, Family Photo Album: The Image of Ourselves, under the guidance of Jaqcues Derrida, won best foreign doctoral dissertation at the Universities of California (1996). He is the author of 20 books, including Urban Imaginaries (10 editions, translated to several languages), director of the international project “Urban Imaginaries,” and editor of the series: Imagined Cities and audiovisual program TV Imagined Cities. He has been invited to major world events of art and culture such as Documenta 11 in Kassel, Germany (2002), Sao Paulo Biennale (2004), and Venice Biennale (2006). His complete work in retrospect was exhibited at the Antoni Tapies Foundation in Barcelona 2007, and he is currently the Director of the PhD program in Social Studies at Universidad Externado de Colombia.

Armando Silva est docteur en philosophie et littérature comparée de l’Université de Californie où il a écrit sa thèse sous la direction de J. Derrida (Family Photo Album: The Image of Ourselves, prix de la meilleure thèse étrangère à l’université de Californie, 1996). Auteur de vingt livres, notamment Imaginarios urbanos (10 éditions, traduit en plusieurs langues), il est directeur du projet international « Imaginaires urbains », rédacteur en chef de la série “Imagined Cities” et du programme audiovisuel « ciudades imaginadas para TV ». Il a été invité à intervenir lors de grands événements mondiaux de l’art et de la culture comme la Documenta 11 à Kassel, Allemagne (2002), la Biennale de Sao Paulo (2004) et la Biennale de Venise (2006). Une rétrospective de ses œuvres complètes a été présentée à la Fondation Antoni Tapies à Barcelone en 2007. Il est actuellement directeur du doctorat en études sociales de l’Université Externado de Colombie.

Armando Silva PhD  en Filosofía y Literatura Comparada de  la Universidad de California donde escribió su tesis bajo la asesoría de J Derrida, Family Photo Album: The Image of Ourselves,  ganadora del premio a mejor tesis extranjera  en las universidades de California (1996). Autor de 20 de libros, como Imaginarios urbanos  (10 ediciones, traducido en varias lenguas); director del proyecto internacional  “Imaginarios urbanos”, editor de la serie” Ciudades imaginadas” y del programa audiovisual “ciudades imaginadas para TV”.  Invitado a  grandes eventos mundiales de arte y cultura como Documenta 11 en Kassel, Alemania (2002); Bienal de Sao Paulo (2004); Bienal de Venecia (2006). Su obra completa en retrospectiva se exhibió en la Fundación Antoni Tàpies de Barcelona, 2007. Actualmente es director del Doctorado en Estudios Sociales de la Universidad Externado de Colombia


Maria Teresa Soldani has a PhD in History of Art and Performing Arts (Pegaso Program—Universities of Florence, Pisa, and Siena). She graduated summa cum laude from the University of Pisa, holding two degrees with concentrations in Music (B.A.) and in Cinema and Multimedia Arts (M.A.). In 2015 she was visiting research fellow at McGill University in Montréal, Québec. She published the monograph Naked City. Features of Identity, Independence, and Research in the Filmography on New York City (2013), as well as articles in books and journals (Cinéma&Cie, SegnoCinema, Duellanti, Invideo’s catalogue). She is a filmmaker, composer, and musician.

Maria Teresa Soldani détient un doctorat en Histoire de l’art et des arts de la scène (Programme Pegaso – Universités de Florence, Pise et Sienne, Italie). Elle a reçu la mention summa cum laude de l’Université de Pise avec une spécialisation en Musique (B.A.) et en Cinéma et arts multimédias (M.A.). En 2015, elle fut chercheuse invitée à l’Université McGill située à Montréal, Québec. Elle est l’auteure de l’ouvrage Naked City : Identité, indépendance et recherche dans la filmographie newyorkaise (2013) et de nombreux articles rédigés pour des livres et revues (Cinéma&Cie, SegnoCinema, Duellanti, Invideo). Elle est réalisatrice, compositrice et musicienne.


Geoff Stahl is a Senior Lecturer in Media Studies at Victoria University of Wellington, New Zealand. His research focuses on scenes and subcultures. His publications include Understanding Media Studies (OUP, 2009), Poor, But Sexy: Reflections on Berlin Scenes (Peter Lang, 2014), and Made in Australia and New Zealand: Studies in Popular Music (forthcoming, Routledge, 2017).

Geoff Stahl est maitre de conférence en Science des Medias a l’Université Victoria de Wellington en Nouvelle Zélande. Ses recherches se concentrent sur les scènes et sous-cultures. Il est l’auteur de “Understanding Media Studies” (OUP, 2009) “Poor, But Sexy: Reflections on Berlin Scenes” (Peter Lang, 2014), and “Made in Australia and New Zealand: Studies in Popular Music (en cours de publication, Routledge, 2017). 


Will Straw is James McGill Professor of Urban Media Studies in the Department of Art History and Communication Studies at the McGill University in Montréal. He is the author of Cyanide and Sin: Visualizing Crime in Fifties America (PPP Editions, 2006) and more than 150 academic articles on popular music, cinema, newspapers, and urban culture. He is currently working on the culture of night.

Will Straw est James McGill Professor of Urban Media Studies au Département d’histoire de l’art et des études en communication de l’Université McGill à Montréal. Il est notamment l’auteur du livre Cyanide and Sin: Visualizing Crime in Fifties America (PPP Editions, 2006) et de plus de 150 articles sur les musiques populaires, le cinéma, la presse écrite et la culture urbaine. Il travaille actuellement sur la culture de la nuit. 


Kathryn Yuen is a self-proclaimed night owl, who prefers writing under the cover of night. She has grown up attending Toronto’s Nuit Blanche with friends and family and continues to do so when she is back in her home city. Kathryn has lived in Montreal and overseas in the UK, earning a BA from McGill University and an MA from University College London, both degrees in the history of art.

Kathryn Yuen se dit elle-même une noctambule qui préfère écrire durant la nuit. Elle a grandi en fréquentant la Nuit Blanche de Toronto avec ses amis et sa famille, et elle continue d’y participer quand elle est de retour dans sa ville natale. Kathryn a vécu à Montréal et à l’étranger au Royaume-Uni, où elle a obtenu deux diplômes en histoire de l’art : un baccalauréat de l’Université McGill et une maîtrise de l’University College London de Londres.